Un budget ambitieux pour une économie verte, mais sans propositions particulières pour favoriser l’accès à la propriété - APCIQ - Site web

Québec, le 11 mars 2020 – L’Association professionnelle de courtiers immobiliers du Québec (APCIQ) accueille favorablement le budget 2020-2021 présenté par le ministre des Finances du Québec, Éric Girard, tout comme son plan ambitieux pour une économie verte et le développement de la mobilité à travers tout le territoire québécois. Toutefois, l’APCIQ déplore l’absence de propositions favorisant l’accès à la propriété.

Tout comme l’APCIQ, le ministre des Finances souligne dans son budget la période prospère de la revente immobilière résidentielle et le maintien de ce dynamisme, en raison notamment de la vigueur du marché du travail et des taux d’intérêt faibles.

Le cadre de ce budget présente de nombreux éléments positifs, notamment la réduction additionnelle des taux de taxes scolaires dès juillet 2020 et la poursuite du programme Chauffez vert afin d’inciter les propriétaires à adopter un système utilisant de l’énergie renouvelable. De plus, le gouvernement souhaite favoriser le développement et la diffusion des connaissances en matière de cartographie des zones à risque d’inondations afin de limiter l’exposition des personnes et des biens à ces événements.

On note également les investissements de 150 M$ pour la réalisation d’unités de logements sociaux, communautaires et abordables dans le cadre du programme Accès-Logis et la somme de 147,3 M$ pour la reconduction du programme Supplément au loyer du marché privé.

Cependant, en raison de l’importance du secteur immobilier dans l’économie québécoise et du retard quant au taux de propriétaires au Québec comparativement aux autres provinces canadiennes, l’APCIQ aurait souhaité que des mesures permettant d’améliorer l’accession à la propriété et l’amélioration de l’état du parc immobilier figurent à ce budget. L’APCIQ avait présenté plusieurs propositions en ce sens au ministère des Finances dans le cadre des consultations prébudgétaires en janvier dernier.

Toutefois, l’APCIQ est surprise de constater l’absence de programmes incitatifs permettant de soutenir les propriétaires dans la réalisation de travaux requis de rénovation résidentielle écoresponsables dans les conditions actuelles de marché.

L’APCIQ réitère son engagement à collaborer avec le gouvernement provincial et les diverses parties prenantes afin d’identifier les enjeux touchant le secteur de l’immobilier et d’identifier des pistes de solution.

Pour consulter le budget provincial en détail, cliquez ici.

À propos de l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec

L’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ) est une association à but non lucratif qui regroupe plus de 12 700 courtiers immobiliers et agences immobilières. Elle est responsable de promouvoir et de défendre leurs intérêts en tenant compte des enjeux auxquels est exposée la profession et des diverses réalités professionnelles et régionales de ses membres. L’APCIQ est également un acteur important dans plusieurs dossiers immobiliers, incluant la mise en place de mesures favorisant l’accès à la propriété. L’Association diffuse des statistiques sur le marché immobilier résidentiel au Québec, offre de la formation, des outils et des services liés au domaine de l’immobilier et facilite la collecte, la diffusion et l’échange d’information. L’APCIQ a son siège social à Québec et des bureaux administratifs à Montréal et possède deux filiales, soit la Société Centris inc. et le Collège de l’immobilier du Québec. Suivez ses activités sur apciq.ca ou par l’entremise des réseaux sociaux FacebookLinkedInTwitter et Instagram.

– 30 –

Renseignements :

Taïssa Hrycay
Directrice
Communications et marketing
1 888 762-2440 ou
514 762-2440, poste 157
taissa.hrycay@apciq.ca