L’Île-des-Sœurs, le 16 octobre 2020 – L’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ) vient de publier les plus récentes statistiques du marché immobilier résidentiel de la province de Québec établies d’après la base de données provinciale Centris des courtiers immobiliers.

Ainsi, 32 200 ventes ont été réalisées de juillet à septembre, soit un bond exceptionnel de 49 % par rapport à la même période en 2019. Il s’agit d’un record d’activité, tous trimestres confondus, en termes absolus et relatifs, depuis que le système Centris des courtiers immobiliers compile les données de marché (2000).

Ventes

  • En tout, 21 876 maisons unifamiliales (+51 %), 7 673 copropriétés (+47 %) et 2 457 plex (+37 %) ont changé de mains au troisième trimestre.
  • Sur le plan géographique, les agglomérations de Charlevoix (+174 %), de Sainte-Agathe-des-Monts (+122 %), de Saint-Sauveur (+118 %) et de Mont-Tremblant (+115 %) ont vu leur nombre de ventes résidentielles plus que doubler par rapport à la même période l’an dernier.
  • Du côté des six régions métropolitaines de recensement (RMR), l’augmentation la plus marquée des transactions a été observée dans la RMR de Sherbrooke, où la hausse a été de 67 %, suivie de celles de Québec (+58 %) et de Saguenay (+52 %). Les RMR de Montréal et de Gatineau ont également connu un rebond important de leur activité, soit de 42 % et 39 % respectivement. Finalement, seule la RMR de Trois-Rivières a enregistré une poussée plus modeste des ventes, à hauteur de 16 %.

Prix

  • Pour l’ensemble de la province, le prix médian des unifamiliales a augmenté de 21 % et atteint 310 000 $.
  • À l’échelle des régions métropolitaines, pour un deuxième trimestre, les plus importantes hausses de prix pour l’unifamiliale ont été enregistrées dans les RMR de Gatineau (+24 %), de Montréal (+21 %) et de Sherbrooke (+17 %).
  • En dehors des régions métropolitaines, ce sont les agglomérations de Sainte-Adèle (+31 %), de Granby (+29 %), de Saint-Sauveur (+26 %), de Saint-Hyacinthe (+23 %) et de Sainte-Agathe-des-Monts (+21 %) qui ont affiché les plus fortes augmentations de prix pour l’unifamiliale.
  • À l’échelle provinciale, le prix médian des copropriétés a crû de 11 % et s’établit désormais à 282 500 $, tandis que le prix médian des plex est demeuré stable, à 427 000 $.

Inscriptions en vigueur

  • La baisse tendancielle de l’offre s’est poursuivie pour un 19etrimestre consécutif. De juillet à septembre, on a dénombré une moyenne de 36 494 propriétés à vendre au système Centris des courtiers immobiliers, soit 33 % de moins qu’à la même période en 2019. Il s’agit de la diminution trimestrielle la plus forte répertoriée depuis que les statistiques Centris sont compilées. Il faut notamment remonter à 2004 pour observer un niveau d’offre aussi bas dans la province.
  • Chacune des RMR a vu son nombre de propriétés à vendre reculer de façon prononcée par rapport à l’an dernier. Les RMR de Trois-Rivières (-47 %), de Gatineau (‑45 %) et de Sherbrooke (‑39 %) ont enregistré les baisses les plus marquantes de l’offre.

Conditions du marché et délais de vente

  • Le recul important de l’offre et l’activité vigoureuse observés dans la majorité des secteurs de la province ont entraîné un resserrement supplémentaire des conditions de marché, toujours en faveur des vendeurs.
  • Le marché de la copropriété sur l’île de Montréal a toutefois contredit la tendance générale, alors que les conditions, qui demeurent à l’avantage des vendeurs, se stabilisent pour un deuxième trimestre d’affilée.
  • Il fallait compter un délai moyen de 94 jours (-2 jours) pour vendre une unifamiliale, 62 jours (‑29 jours) pour une copropriété et 94 jours (-7 jours) pour une petite propriété à revenus.

« Au-delà d’un rebond historique – et exceptionnel, par suite de l’épisode de confinement du printemps–, le marché de la revente du Québec a connu une réelle croissance au troisième trimestre puisque, depuis le début de l’année, on note une hausse de 10 % des transactions comparativement aux neuf premiers mois de l’année 2019, qui avait été excellente », souligne Charles Brant, directeur de l’analyse du marché de l’APCIQ. « Dans un contexte d’engouement renouvelé pour la propriété résidentielle comme valeur refuge et bien essentiel, qui est stimulé par la faiblesse record des taux d’intérêt et la hausse accélérée de l’épargne des ménages, la plupart des marchés sont en ébullition, notamment en périphérie des RMR. Cette situation occasionne des chutes d’inscriptions et le resserrement des nombreux marchés au profit d’une croissance accélérée des prix », ajoute-t-il.

Pour consulter les statistiques du marché pour l’ensemble de la province, cliquez ici.

À propos de l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec

L’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ) est une association à but non lucratif qui regroupe plus de 13 000 courtiers immobiliers et agences immobilières. Elle est responsable de promouvoir et de défendre leurs intérêts en tenant compte des enjeux auxquels est exposée la profession et des diverses réalités professionnelles et régionales de ses membres. L’APCIQ est également un acteur important dans plusieurs dossiers immobiliers, incluant la mise en place de mesures favorisant l’accès à la propriété. L’Association diffuse des statistiques sur le marché immobilier résidentiel au Québec, offre de la formation, des outils et des services liés au domaine de l’immobilier et facilite la collecte, la diffusion et l’échange d’information. L’APCIQ a son siège social à Québec et des bureaux administratifs à Montréal et possède deux filiales, soit la Société Centris inc. et le Collège de l’immobilier du Québec. Suivez ses activités sur apciq.ca ou par l’entremise des réseaux sociaux FacebookLinkedInTwitter et Instagram.

À propos de Centris

La Société Centris offre aux intervenants du secteur de l’immobilier l’accès à des données immobilières et
à une vaste gamme d’outils technologiques. Les outils Centris sont entre autres utilisés par près de 14 000 courtiers immobiliers. Centris opère aussi Centris.ca, le site immobilier le plus visité au Québec.

– 30 –

Consultez les communiqués de presse des différentes régions :

RMR de Montréal
RMR de Québec
RMR de Gatineau
RMR de Sherbrooke
RMR de Saguenay
RMR de Trois-Rivières
Agglomération de Granby
Agglomération de Joliette
Agglomérations des Laurentides
Agglomération de Saint-Hyacinthe
Agglomération de Drummondville et de Victoriaville
Agglomération de Val-d’Or et de Rouyn-Noranda

Renseignements :

Taïssa Hrycay
Directrice
Communications et marketing1 888 762-2440 ou
514 762-2440, poste 157
media@apciq.ca
Marjolaine Beaulieu
Relationniste
Communications et marketing1 888 162-2440 ou
514 762-2440 poste 238
media@apciq.ca

 

Télécharger le pdf