Le marché de la RMR de Saguenay renoue avec des niveaux prépandémiques, le prix des unifamiliales se stabilise - APCIQ - Site web

Communiqué de presse
Statistiques de ventes résidentielles Centris – 3e trimestre 2021

Saguenay, 20 octobre 2021 – La Chambre immobilière du Saguenay–Lac-Saint-Jean (CISL) vient de publier les plus récentes statistiques du marché immobilier résidentiel de la région métropolitaine de recensement (RMR) de Saguenay, établies d’après la base de données provinciale Centris des courtiers immobiliers.

Ventes

  • De juillet à septembre 2021, 287 ventes résidentielles ont été conclues dans la RMR de Saguenay, ce qui représente un recul de 37 % par rapport à la même période l’an dernier. Il faut dire aussi que la comparaison porte sur le troisième trimestre de 2020, qui avait enregistré un record impressionnant d’activité pour la région.
  • Par catégories : 210 maisons unifamiliales ont été vendues, soit une chute de 43 %; 25 copropriétés ont changé de mains, contre 34 au même trimestre de l’année dernière; et 51 plex de deux à cinq  logements ont trouvé preneur, soit 4 immeubles de plus qu’à la même période un an plus tôt.
  • Sur le plan géographique, les secteurs de Chicoutimi, de Chicoutimi-Nord et de Jonquière ont vu leurs ventes se replier fortement au troisième trimestre de 2021, avec des baisses respectives de 45 %, 30 % et 26 %. La Baie (-17 %), de son côté, a enregistré un recul moins important. Il faut dire que le rebond d’activité avait été modeste l’année dernière dans ce secteur durant cette période de l’année.

Prix

  • À l’échelle de la RMR, le prix médian des unifamiliales s’est replié de 2 % sur un an, la moitié des maisons s’étant vendues à plus de 195 250 $. Il s’agit de la seule région métropolitaine qui connaît une variation négative du prix médian des unifamiliales au Québec au troisième trimestre de 2021. Le prix des plex a quant à lui affiché une progression soutenue (+11 %), atteignant 187 250 $.

Inscriptions en vigueur

  • De juillet à septembre 2021, en moyenne, 495 propriétés résidentielles étaient inscrites au système Centris des courtiers immobiliers, soit 43 % de moins qu’un an plus tôt.
  • C’est dans le segment de l’unifamiliale (319 inscriptions en vigueur) que la chute a été la plus forte
    (-45 %).

Délais de vente

  • En moyenne, il a fallu 74 jours pour vendre une maison unifamiliale, soit 54 jours de moins qu’au troisième trimestre de 2020. Il s’agit d’une franche accélération qui s’observe aussi pour les plex puisque les vendeurs n’avaient qu’à patienter 120 jours en moyenne pour vendre leur propriété, soit 62 jours de moins qu’un an plus tôt.

« Le marché de Saguenay ralentit, si l’on s’en remet à la forte baisse des transactions au troisième trimestre et à la hausse de seulement 2 % de l’activité au cumul des mois de janvier à septembre », fait observer Carlos Cordeiro, directeur général de la Chambre immobilière du Saguenay–Lac-Saint-Jean. « Il en résulte un resserrement plus modéré des conditions de marché, bien que celui-ci demeure toujours très favorable aux vendeurs. Toutefois, dans ce contexte de modération, la progression des prix dans l’unifamiliale semble vouloir plafonner. »

Pour consulter les statistiques du marché pour l’ensemble de la province, cliquez ici.

À propos de la Chambre immobilière du Saguenay–Lac-Saint-Jean

La Chambre immobilière du Saguenay–Lac-Saint-Jean poursuit sa mission de promouvoir le courtier comme intermédiaire indispensable à toute transaction immobilière, et ce, depuis plus de 65 ans. Elle veille également à ce que ses membres se conforment à un code d’éthique et aux nombreux règlements, en plus d’améliorer leurs compétences par la tenue de diverses formations dans le but d’offrir en tout temps un service professionnel aux consommateurs.

À propos de l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec

L’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ) est une association à but non lucratif qui regroupe plus de 13 300 courtiers immobiliers et agences immobilières. Elle est responsable de promouvoir et de défendre leurs intérêts, en tenant compte des enjeux auxquels est exposée la profession et des diverses réalités professionnelles et régionales de ses membres. L’APCIQ et est également un acteur important dans plusieurs dossiers immobiliers, incluant la mise en place de mesures favorisant l’accès à la propriété. L’Association diffuse des statistiques sur le marché immobilier résidentiel au Québec, offre de la formation, des outils et des services liés au domaine de l’immobilier et facilite la collecte, la diffusion et l’échange d’information. L’APCIQ a son siège social à Québec et des bureaux administratifs à Montréal et possède deux filiales, soit la Société Centris inc. et le Collège de l’immobilier du Québec. Suivez ses activités sur apciq.ca ou par l’entremise des réseaux sociaux Facebook, LinkedIn, Twitter et Instagram.

L’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec a rendu publique une étude importante sur la surchauffe immobilière le 13 septembre dernier. Ce mémoire a été présenté au ministre des Finances du Québec dans le cadre de la consultation sur l’encadrement des courtiers immobiliers dans un contexte de surchauffe du marché. Pour tous les détails sur cette analyse, nous vous invitons à cliquer ici.

À propos de Centris

Centris est une entreprise technologique, dynamique et innovante du secteur immobilier. Elle collecte des données et offre des solutions hautement adaptées aux besoins des professionnels. Parmi ces solutions figure Centris.ca, le site immobilier le plus consulté au Québec.

– 30 –

Renseignements :

Carlos Cordeiro
Chambre immobilière du Saguenay–Lac-Saint-Jean
Directeur général
cisl@immobiliersaguenay.com
Tél. : 418 548-8808

Banque d’images (crédit APCIQ) disponible et sans frais.

Télécharger le PDF