Le marché de l’intergénérationnel au Québec - APCIQ - Site web

Le marché de l’intergénérationnel au Québec

Graphique 1

Un total de 1 749 maisons intergénérationnelles ont été transigées au Québec en 2020, soit une hausse de 43 % par rapport à l’année précédente. Il s’agit toutefois d’une faible proportion si l’on compare ce nombre à l’ensemble des transactions de maisons unifamiliales dans la province. La part de maisons intergénérationnelles était de 2,3 % en 2020 contre 1,9 % en 2019 et en 2018.

Graphique 2

Le prix moyen des maisons intergénérationnelles a progressé de 7 % en 2020, pour se fixer à 422 817 $. À titre comparatif, l’ensemble des maisons unifamiliales dans la province a affiché un prix moyen inférieur à 400 076 $, mais qui a progressé plus fortement comparativement à 2019 (+25 %).

Graphique 3

Il fallait patienter en moyenne 136 jours pour qu’une maison intergénérationnelle trouve preneur en 2020, soit une hausse de 7 jours par rapport à 2019. En ce qui concerne l’ensemble des maisons unifamiliales, le délai de vente moyen s’est écourté de 25 jours, pour atteindre 68 jours.

Graphique 4

La région administrative des Laurentides est celle qui a enregistré le plus grand nombre de ventes de maisons intergénérationnelles au cours de l’année 2020, suivie par celles de Lanaudière et de la Montérégie. Il s’agit d’une tendance observée depuis 2018.

La région administrative de la Capitale-Nationale a cependant connu la plus forte croissance d’activité pour ce type de marché en 2020, avec une augmentation des ventes de 87 %. Montréal et Lanaudière figurent au deuxième et troisième rang, avec des hausses de 67 % et 52 %.