Hausse marquée des prix sur les marchés immobiliers résidentiels de Victoriaville et de Drummondville en 2020 - APCIQ - Site web

Communiqué de presse
Statistiques de ventes résidentielles Centris – 4e trimestre 2020

 

Drummondville, le 15 janvier 2021 — La Chambre immobilière de l’Estrie, de la Mauricie et du Centre du Québec vient de publier les plus récentes statistiques du marché immobilier résidentiel des agglomérations de Drummondville et de Victoriaville, établies d’après la base de données provinciale Centris des courtiers immobiliers.

Au cumul de l’année 2020, ce sont 479 transactions qui ont été enregistrées dans l’agglomération de Victoriaville, ce qui représente une baisse de 1 %. À Drummondville, 804 ventes ont été conclues, soit une hausse de 13 %.

Dans l’agglomération de Victoriaville, 430 maisons unifamiliales ont trouvé preneur, soit 5 % de plus qu’en 2019, de même que 17 copropriétés et 32 immeubles locatifs de deux à cinq logements. Le prix médian des unifamiliales s’est élevé de 12 %, à 185 000 $. Au chapitre de l’offre, on comptait en moyenne 165 inscriptions en vigueur, toutes catégories confondues, soit un nombre de 33 % inférieur au niveau de 2019. Le délai de vente moyen des unifamiliales s’est quant à lui raccourci de 17 jours, à 103 jours en 2020.

Dans l’agglomération de Drummondville, parmi les 804 transactions réalisées en 2020, l’unifamiliale occupait la plus grande part, avec 674 ventes (+7 %). En moindre proportion, on a également recensé 30 transactions de copropriétés et 82 de plex de deux à cinq logements (+26 %). Le prix médian des unifamiliales a connu une forte hausse de 15 %, alors que la moitié des maisons se sont négociées à plus de 212 000 $. Au chapitre de l’offre, on dénombrait en moyenne 320 inscriptions en vigueur sur le système Centris, soit 32 % de moins qu’au cours de l’année précédente. Finalement, les propriétés affichaient « À vendre » moins longtemps en 2020, avec un délai moyen de 103 jours (-7 jours), toutes catégories de propriétés confondues.

« Le marché de Drummondville a battu un record d’activité en 2020, ce qui contribue à faire chuter l’inventaire de propriété à vendre et à resserrer fortement les conditions de marché en faveur des vendeurs. Le scénario est semblable pour le marché de Victoriaville, bien que l’activité y ait été moins soutenue », note Nathalie Bisson, Vice-présidente de la Chambre immobilière de l’Estrie, de la Mauricie et du Centre du Québec. « Cela dit, la hausse des prix n’a jamais été aussi forte en près de 14 ans pour ces deux agglomérations, qui ont ainsi atteint de nouveaux sommets », précise-t-elle.

Pour des statistiques plus détaillées, consultez le Baromètre APCIQ

Les communiqués de presse pour les différentes régions de la Chambre immobilière de l’Estrie, de la Mauricie et du Centre du Québec sont également disponibles :

RMR de Trois-Rivières

RMR de Sherbrooke

À propos de la Chambre immobilière de l’Estrie, de la Mauricie et du Centre du Québec

Source officielle de l’information immobilière régionale pour l’Estrie, la Mauricie et le Centre du Québec, la Chambre est un organisme sans but lucratif qui regroupe près de 600 courtiers immobiliers. Elle s’est donnée pour mission de promouvoir et de protéger activement la profession ainsi que les intérêts professionnels de ses membres, tout en les aidant à atteindre leurs objectifs d’affaires et à parfaire leurs connaissances.

À propos de l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec

L’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ) est une association à but non lucratif qui regroupe plus de 13 000 courtiers immobiliers et agences immobilières. Elle est responsable de promouvoir et de défendre leurs intérêts, en tenant compte des enjeux auxquels est exposée la profession et des diverses réalités professionnelles et régionales de ses membres. L’APCIQ et est également un acteur important dans plusieurs dossiers immobiliers, incluant la mise en place de mesures favorisant l’accès à la propriété. L’Association diffuse des statistiques sur le marché immobilier résidentiel au Québec, offre de la formation, des outils et des services liés au domaine de l’immobilier et facilite la collecte, la diffusion et l’échange d’information. L’APCIQ a son siège social à Québec et des bureaux administratifs à Montréal et possède deux filiales, soit la Société Centris inc. et le Collège de l’immobilier du Québec. Suivez ses activités sur apciq.ca ou par l’entremise des réseaux sociaux Facebook, LinkedIn, Twitter et Instagram.

À propos de Centris

La Société Centris offre aux intervenants du secteur de l’immobilier l’accès à des données immobilières et à une vaste gamme d’outils technologiques. Les outils Centris sont entre autres utilisés par près de 14 000 courtiers immobiliers. Centris opère aussi Centris.ca, le site immobilier le plus visité au Québec.

 – 30 –

Renseignements :

Nathalie Bisson
Vice-présidente
Chambre immobilière de l’Estrie, de la Mauricie et du Centre du Québec
819 818-3937

nathalie.bisson@remax-quebec.com          

Télécharger le PDF