Drummondville, le 16 octobre 2020 — La Chambre immobilière de l’Estrie et du Centre-du-Québec vient de publier les plus récentes statistiques du marché immobilier résidentiel des agglomérations de Drummondville et de Victoriaville, établies d’après la base de données provinciale Centris des courtiers immobiliers.

Dans l’agglomération de Drummondville, 216 ventes résidentielles ont été conclues au cours du troisième trimestre de 2020, ce qui représente une augmentation de 33 % par rapport au même trimestre l’année dernière, un record historique pour cette période de l’année. Le nombre de ventes de maisons unifamiliales a progressé de 26 %, avec 182 transactions. De plus, 13 copropriétés et 14 petits immeubles à revenus de deux à cinq logements ont été vendus. Le prix médian des maisons unifamiliales (220 000 $) a quant à lui affiché une forte croissance de 19 % par rapport au troisième trimestre de 2019, dans un marché nettement à l’avantage des vendeurs. Le délai de vente moyen pour cette catégorie est demeuré relativement stable, alors qu’il fallait compter en moyenne 102 jours (-1) pour qu’une maison trouve preneur. Par ailleurs, le nombre d’inscriptions résidentielles en vigueur sur le système Centris pour la période de juillet à septembre a reculé de 40 %, ce qui porte à 20 le nombre de trimestres consécutifs de baisse.

Dans l’agglomération de Victoriaville, 116 transactions résidentielles ont été conclues de juillet à septembre, ce qui représente une croissance de 25 % en douze mois. Il s’agit également d’un record d’activité pour un troisième trimestre depuis que les statistiques sont compilées (2000). Les ventes d’unifamiliales ont totalisé 107 transactions au troisième trimestre de 2020, soit une hausse de 41 % comparativement à la même période l’an dernier, tandis que 1 copropriété seulement a trouvé preneur et 8 plex ont changé de mains. En parallèle, le nombre de propriétés à vendre s’est replié de 41 % depuis un an. Il s’agit d’une 19e baisse des inscriptions en vigueur au cours des 20 derniers trimestres. Les conditions du marché ont continué de se resserrer, consolidant l’avantage que détenaient les vendeurs. Le prix médian des unifamiliales, qui s’est établi à 191 000 $, a progressé de 13 % sur un an. Le délai de vente moyen de ces maisons s’est aussi écourté considérablement de 51 jours, à 108 jours.

« Dans ce contexte de rebond et de chute des inscriptions dans les agglomérations du Centre-du-Québec, les conditions de marché de resserrent rapidement et occasionnent une forte accélération de la hausse des prix », souligne Nathalie Bisson, coprésidente du conseil d’administration de la Chambre immobilière de l’Estrie et du Centre-du-Québec.

Pour consulter les statistiques du marché pour l’ensemble de la province, cliquez ici.

À propos de la Chambre immobilière de l’Estrie et du Centre du Québec 

La Chambre immobilière de l’Estrie et du Centre du Québec est un organisme sans but lucratif regroupant les quelques 425 courtiers immobiliers qui œuvrent sur son territoire. Elle a été fondée  par un groupe de courtiers préoccupés par la qualité des services à la clientèle. Elle s’est donnée pour mission de promouvoir et de protéger activement la profession ainsi que les intérêts professionnels de ses membres, tout en les aidant à atteindre leurs objectifs d’affaires et à parfaire leurs connaissances.

À propos de l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec

L’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ) est une association à but non lucratif qui regroupe plus de 13 000 courtiers immobiliers et agences immobilières. Elle est responsable de promouvoir et de défendre leurs intérêts en tenant compte des enjeux auxquels est exposée la profession et des diverses réalités professionnelles et régionales de ses membres. L’APCIQ est également un acteur important dans plusieurs dossiers immobiliers, incluant la mise en place de mesures favorisant l’accès à la propriété. L’Association diffuse des statistiques sur le marché immobilier résidentiel au Québec, offre de la formation, des outils et des services liés au domaine de l’immobilier et facilite la collecte, la diffusion et l’échange d’information. L’APCIQ a son siège social à Québec et des bureaux administratifs à Montréal et possède deux filiales, soit la Société Centris inc. et le Collège de l’immobilier du Québec. Suivez ses activités sur apciq.ca ou par l’entremise des réseaux sociaux FacebookLinkedInTwitter et Instagram.

À propos de Centris

La Société Centris offre aux intervenants du secteur de l’immobilier l’accès à des données immobilières et
à une vaste gamme d’outils technologiques. Les outils Centris sont entre autres utilisés par près de 14 000 courtiers immobiliers. Centris opère aussi Centris.ca, le site immobilier le plus visité au Québec.

– 30 –

Renseignements : 

Nathalie Bisson

Coprésidente
Chambre immobilière de l’Estrie et du Centre du Québec
819 818-3937
nathalie.bisson@remax-quebec.com

 

 

 

 

 

                                                               

Download the pdf