Rouyn-Noranda, le 16 octobre 2020 — La Chambre immobilière de l’Abitibi-Témiscamingue (CIAT) vient de publier les plus récentes statistiques du marché immobilier résidentiel des agglomérations de Val-d’Or et de Rouyn-Noranda, établies d’après la base de données provinciale Centris des courtiers immobiliers.

Ainsi, 155 ventes résidentielles ont été réalisées dans l’agglomération de Val-d’Or au cours du troisième trimestre de 2020 et 156 transactions ont été conclues dans celle de Rouyn-Noranda, ce qui représente des augmentations respectives de 40 % et 31 %.

Ces 155 ventes résidentielles constituent un record d’activité pour un troisième trimestre sur le marché de Val-d’Or. Par catégories de propriétés, 139 maisons unifamiliales (+45 % par rapport au troisième trimestre de 2019) ont changé de mains, de même que 10 immeubles locatifs de deux à cinq logements et 5 copropriétés. Le prix médian des unifamiliales a augmenté de 9 %, alors que la moitié des maisons vendues au cours des mois de juillet à septembre ont été négociées à plus de 262 000 $. Du côté de l’offre, le nombre d’inscriptions en vigueur dans l’agglomération de Val-d’Or a connu une diminution importante (-25 %) pour un cinquième trimestre consécutif.

L’activité immobilière dans l’agglomération de Rouyn-Noranda a pour sa part enregistré une forte augmentation des ventes au troisième trimestre, après une première moitié d’année plutôt terne en raison de la crise sanitaire. Par catégories de propriétés, 127 maisons unifamiliales ont été vendues (+30 %), ainsi que 23 plex et 5 copropriétés. Le prix médian des unifamiliales a bondi de 16 % au troisième trimestre pour s’établir à 259 000 $. Encore plus que Val-d’Or, l’agglomération de Rouyn-Noranda a vu son nombre d’inscriptions en vigueur diminuer de 47 %, et ce, pour un quatrième trimestre consécutif. 

Finalement, contre toute attente, les délais de vente se sont accrus dans les deux agglomérations au cours du troisième trimestre. Ainsi, il fallait compter en moyenne 106 jours pour qu’une propriété unifamiliale trouve preneur dans l’agglomération de Val-d’Or et 108 jours dans celle de Rouyn-Noranda, soit un allongement respectif de 22 et 18 jours.

« L’offre de propriétés unifamiliales se réduit de manière accélérée pour un quatrième trimestre consécutif dans l’agglomération de Rouyn-Noranda, avec quelque 140 propriétés sur le marché, soit moitié moins qu’au troisième trimestre 2019 », fait remarquer Robert B. Brière, directeur de la CIAT. « La baisse des inscriptions en vigueur et une augmentation de l’activité au troisième trimestre accentuent des conditions de marché favorables aux vendeurs et la hausse des prix. »

Pour consulter les statistiques du marché pour l’ensemble de la province, cliquez ici.

À propos de la Chambre immobilière de l’Abitibi-Témiscamingue

La Chambre immobilière de l’Abitibi-Témiscamingue regroupe 82 courtiers immobiliers couvrant un territoire de plus de 150 000 km2. La Chambre s’est donné comme mission de promouvoir le courtier comme intermédiaire indispensable à toute transaction immobilière, et ce, depuis près de 30 ans. Elle veille également à ce que ses membres se conforment à un code d’éthique et aux nombreux règlements, en plus d’améliorer leurs compétences par la tenue de diverses formations dans le but d’offrir en tout temps un service professionnel aux consommateurs. La liste complète des membres et des propriétés est disponible à l’adresse http://www.ciat.qc.ca.

À propos de l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec

L’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ) est une association à but non lucratif qui regroupe plus de 13 000 courtiers immobiliers et agences immobilières. Elle est responsable de promouvoir et de défendre leurs intérêts en tenant compte des enjeux auxquels est exposée la profession et des diverses réalités professionnelles et régionales de ses membres. L’APCIQ est également un acteur important dans plusieurs dossiers immobiliers, incluant la mise en place de mesures favorisant l’accès à la propriété. L’Association diffuse des statistiques sur le marché immobilier résidentiel au Québec, offre de la formation, des outils et des services liés au domaine de l’immobilier et facilite la collecte, la diffusion et l’échange d’information. L’APCIQ a son siège social à Québec et des bureaux administratifs à Montréal et possède deux filiales, soit la Société Centris inc. et le Collège de l’immobilier du Québec. Suivez ses activités sur apciq.ca ou par l’entremise des réseaux sociaux FacebookLinkedInTwitter et Instagram.

À propos de Centris

La Société Centris offre aux intervenants du secteur de l’immobilier l’accès à des données immobilières et
à une vaste gamme d’outils technologiques. Les outils Centris sont entre autres utilisés par près de 14 000 courtiers immobiliers. Centris opère aussi Centris.ca, le site immobilier le plus visité au Québec.

– 30 –

Renseignements :

Robert B. Brière
Directeur
Chambre immobilière de l’Abitibi-Témiscamingue
Téléphone : 819 762-1777
info@ciat.qc.ca

Download the pdf