Abitibi : les ventes accusent une forte baisse au troisième trimestre, faute d’inscriptions - APCIQ - Site web

Communiqué de presse
Statistiques de ventes résidentielles Centris – 3e trimestre 2021

Rouyn-Noranda, le 20 octobre 2021 — La Chambre immobilière de l’Abitibi-Témiscamingue vient de publier les plus récentes statistiques du marché immobilier résidentiel des agglomérations de Val-d’Or et de Rouyn-Noranda, établies d’après la base de données provinciale Centris des courtiers immobiliers.

Au total, 86 ventes résidentielles ont été réalisées dans l’agglomération de Rouyn-Noranda au troisième trimestre de 2021, une diminution de 45 % par rapport à l’année précédente. Dans l’agglomération de Val-d’Or, 83 ventes ont été recensées, une diminution de 28% par rapport à la même période l’année précédente.

Rouyn-Noranda

Les maisons unifamiliales ont représenté la vaste majorité des ventes dans l’agglomération de Rouyn-Noranda au troisième trimestre, avec 70 transactions, un recul de 45 % par rapport au troisième trimestre de 2020. Le prix médian de cette catégorie résidentielle a toutefois connu une augmentation de 10 %, atteignant 286 000 $. Les inscriptions en vigueur dans la catégorie résidentielle, à l’instar des ventes, ont connu une baisse substantielle : 67 propriétés à vendre ont été affichées, une baisse de 38 % par rapport au troisième trimestre de 2020.

Après avoir atteint un creux de 52 jours au deuxième trimestre, le délai de vente moyen pour les unifamiliales s’est établi à 60 au troisième trimestre. Ce chiffre représente une accélération du processus de vente moyen de 48 jours par rapport à la même période l’an dernier.

Val-d’Or

À Val-d’Or, 61 transactions ont eu lieu dans la catégorie des unifamiliales au troisième trimestre de 2021, une baisse de 40 % par rapport à la même période l’an passé. Le prix médian de cette catégorie a atteint 285 000 $, un gain de 6 %. Ici aussi, l’offre de propriétés s’est contractée, s’établissant à 73 inscriptions en vigueur, un recul de 28 %. Le délai de vente moyen est demeuré très bas dans l’agglomération, à 53 jours, une diminution de 36 par rapport à la même période l’an passé.

« La tendance au ralentissement débutée au deuxième trimestre de 2021 se poursuit à Rouyn-Noranda et à Val-d’Or avec un niveau de ventes nettement inférieur à celui qui avait été enregistré à la même période avant la pandémie », souligne Robert B. Brière, directeur général de la Chambre immobilière de l’Abitibi-Témiscamingue et porte-parole pour l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ). « Les conditions de marché dans les deux agglomérations demeurent toutefois toujours très à l’avantage des vendeurs puisque la chute des inscriptions est de la même amplitude, ce qui permet le maintien du mouvement haussier des prix. »

Pour consulter les statistiques du marché pour l’ensemble de la province, cliquez ici.

À propos de la Chambre immobilière de l’Abitibi-Témiscamingue

La Chambre immobilière de l’Abitibi-Témiscamingue regroupe 82 courtiers immobiliers couvrant un territoire de plus de 150 000 km2. La Chambre s’est donné comme mission de promouvoir le courtier comme intermédiaire indispensable à toute transaction immobilière, et ce, depuis près de 30 ans. Elle veille également à ce que ses membres se conforment à un code d’éthique et aux nombreux règlements, en plus d’améliorer leurs compétences par la tenue de diverses formations dans le but d’offrir en tout temps un service professionnel aux consommateurs. La liste complète des membres et des propriétés est disponible à l’adresse http://www.ciat.qc.ca.

À propos de l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec

L’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ) est une association à but non lucratif qui regroupe plus de 13 300 courtiers immobiliers et agences immobilières. Elle est responsable de promouvoir et de défendre leurs intérêts, en tenant compte des enjeux auxquels est exposée la profession et des diverses réalités professionnelles et régionales de ses membres. L’APCIQ et est également un acteur important dans plusieurs dossiers immobiliers, incluant la mise en place de mesures favorisant l’accès à la propriété. L’Association diffuse des statistiques sur le marché immobilier résidentiel au Québec, offre de la formation, des outils et des services liés au domaine de l’immobilier et facilite la collecte, la diffusion et l’échange d’information. L’APCIQ a son siège social à Québec et des bureaux administratifs à Montréal et possède deux filiales, soit la Société Centris inc. et le Collège de l’immobilier du Québec. Suivez ses activités sur apciq.ca ou par l’entremise des réseaux sociaux FacebookLinkedInTwitter et Instagram.

L’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec a rendu publique une étude importante sur la surchauffe immobilière le 13 septembre dernier. Ce mémoire a été présenté au ministre des Finances du Québec dans le cadre de la consultation sur l’encadrement des courtiers immobiliers dans un contexte de surchauffe du marché. Pour tous les détails sur cette analyse, nous vous invitons à cliquer ici.

À propos de Centris

Centris est une entreprise technologique, dynamique et innovante du secteur immobilier. Elle collecte des données et offre des solutions hautement adaptées aux besoins des professionnels. Parmi ces solutions figure Centris.ca, le site immobilier le plus consulté au Québec.

Pour des statistiques plus détaillées, consultez le Baromètre APCIQ.

Renseignements :

Robert B. Brière
Directeur
Chambre immobilière de l’Abitibi-Témiscamingue
Téléphone : 819 762-1777
info@ciat.qc.ca

Télécharger le PDF