Deuxième trimestre de 2021 : fortes croissances des prix sur les marchés immobiliers résidentiels du Centre-du-Québec dans un contexte de pénurie d’offre - APCIQ - Site web

Drummondville, le 19 juillet 2021 — La Chambre immobilière Estrie – Mauricie – Centre-du-Québec vient de publier les plus récentes statistiques du marché immobilier résidentiel des agglomérations de Drummondville et de Victoriaville, établies d’après la base de données provinciale Centris des courtiers immobiliers.

Au deuxième trimestre de 2021, 134 transactions ont été enregistrées dans l’agglomération de Victoriaville, ce qui représente une hausse de 33 % par rapport à la même période un an auparavant. Du côté de Drummondville, ce sont 202 ventes qui ont été conclues d’avril à juin, soit une augmentation de 13 %.

Le contexte particulier du deuxième trimestre de 2020 doit cependant être considéré étant donné la chute substantielle de ventes observée sur le marché immobilier au début de la crise sanitaire. On dénombrait en moyenne 184 inscriptions en vigueur sur le système Centris, soit 47 % de moins qu’au deuxième trimestre de 2020. Si l’on compare le nombre de transactions réalisées lors du deuxième trimestre de 2021 à celui de 2019, il s’agit plutôt de reculs d’activité de 5 % et de 6 % à Victoriaville et Drummondville respectivement.

« Jamais les conditions de marché n’ont été aussi serrées sur les marchés de Drummondville et plus spécifiquement sur celui de Victoriaville depuis que les données de marché sont compilées par le système Centris, ce qui se traduit par une chute vertigineuse des délais de vente » note Nathalie Bisson,   vice-présidente de la Chambre immobilière Estrie – Mauricie – Centre-du-Québec.  « Le plafonnement des ventes est le résultat du très faible nombre de propriétés disponibles sur le marché mais aussi celui de la hausse impressionnante des prix qui en résulte, rendant difficile l’accession à la propriété pour les premiers acheteurs locaux ».

Dans l’agglomération de Victoriaville, 94 maisons unifamiliales ont trouvé preneur, soit 3 % de plus qu’au cours des mois d’avril à juin 2020, de même que 12 copropriétés et 28 immeubles locatifs de deux à cinq logements. Soulignons que le nombre d’unifamiliales ayant changé de mains a toutefois diminué de 24 % par rapport au niveau du deuxième trimestre de 2019.

Le prix médian des unifamiliales a enregistré une hausse soutenue de 18 %, à 215 500 $. Au chapitre de l’offre, on comptait en moyenne 102 inscriptions en vigueur, soit près de la moitié (-45 %) du niveau du deuxième trimestre l’année dernière. Le délai de vente moyen des unifamiliales s’est quant à lui écourté de 71 jours, pour s’établir à 46 jours seulement.

Dans l’agglomération de Drummondville, parmi les 202 transactions conclues au deuxième trimestre, l’unifamiliale occupait la plus grande part, avec 168 ventes, ce qui représente une hausse de 8 % par rapport à la même période en 2020, mais une diminution de 8 % comparativement à 2019. De plus, 6 transactions de copropriétés ont été conclues entre avril et juin de cette année, de même que 28 ventes de petits immeubles locatifs.

Le prix médian des unifamiliales a progressé de manière importante au cours des douze derniers mois, alors que la moitié des unifamiliales se sont négociées à plus de 265 000 $ (+31 %). Finalement, il fallait patienter considérablement moins longtemps pour vendre une maison, avec un délai moyen de 57 jours (- 55 jours).  

Pour des statistiques plus détaillées, consultez le Baromètre APCIQ

Les communiqués de presse pour les différentes régions de la Chambre immobilière Estrie – Mauricie – Centre-du-Québec sont également disponibles :

RMR de Trois-Rivières

RMR de Sherbrooke

À propos de la Chambre immobilière Estrie – Mauricie – Centre-du-Québec

Source officielle de l’information immobilière régionale pour l’Estrie, la Mauricie et le Centre du Québec, la Chambre est un organisme sans but lucratif qui regroupe près de 600 courtiers immobiliers. Elle s’est donnée pour mission de promouvoir et de protéger activement la profession ainsi que les intérêts professionnels de ses membres, tout en les aidant à atteindre leurs objectifs d’affaires et à parfaire leurs connaissances.

À propos de l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec

L’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ) est une association à but non lucratif qui regroupe plus de 13 000 courtiers immobiliers et agences immobilières. Elle est responsable de promouvoir et de défendre leurs intérêts, en tenant compte des enjeux auxquels est exposée la profession et des diverses réalités professionnelles et régionales de ses membres. L’APCIQ et est également un acteur important dans plusieurs dossiers immobiliers, incluant la mise en place de mesures favorisant l’accès à la propriété. L’Association diffuse des statistiques sur le marché immobilier résidentiel au Québec, offre de la formation, des outils et des services liés au domaine de l’immobilier et facilite la collecte, la diffusion et l’échange d’information. L’APCIQ a son siège social à Québec et des bureaux administratifs à Montréal et possède deux filiales, soit la Société Centris inc. et le Collège de l’immobilier du Québec. Suivez ses activités sur apciq.ca ou par l’entremise des réseaux sociaux Facebook, LinkedIn, Twitter et Instagram.

À propos de Centris

Centris est une entreprise technologique, dynamique et innovante du secteur immobilier. Elle collecte des données et offre des solutions hautement adaptées aux besoins des professionnels. Parmi ces solutions figure Centris.ca, le site immobilier le plus consulté au Québec.

– 30 –

Renseignements :

Banque d’images (crédit APCIQ) disponible et sans frais.

Nathalie Bisson
Vice-présidente
Chambre immobilière Estrie – Mauricie – Centre-du-Québec

819 818-3937
nathalie.bisson@remax-quebec.com 

Télécharger le PDF